Après 25 jours de Copa America, j’ai assisté à 8 matchs et vu jours 10 équipes pendant cette compétition. Seul l’Uruguay et la Bolivie n’ont pas croisé le chemin de mon voyage. C’était à l’Arena Corinthians il y a une semaine que Ma Copa America s’est terminée. J’ai rejoins São Paulo depuis Belo Horizonte pour assister à la petite finale remportée par l’Argentine face au Chili.

L’Arena Corinthians

Éliminée en demi-finale de Copa America par le Brésil et le Pérou, Argentins et Chiliens se disputaient la troisième place à l’Arena Corinthians. Ce stade moderne est le domicile des Corinthians, l’une des équipe les plus populaires de São Paulo. Ce stade fut construit en 2014 pour accueillir 8 matchs durant de la Coupe du Monde au Brésil. Et pendant la Copa America, l’Arena Corinthians a accueillis 3 match dont celui du Brésil face au Pérou (5-0). L’architecture étonnante de ce stade en fait un stade superbe où l’on peut très bien voir le jeu, partout dans les gradins.

Se rendre à l’Arena Corinthians

Terminus du métro et d’un train (CPTM), l’Arena Corinthians est facilement accessible depuis le centre de São Paulo. En sortant de la gare en direction du stade, il n’y avait rien, pas de stands ou de vendeur a la sauvette comme j’ai l’habitude d’en voir depuis le début de la Copa America. Uniquement la sécurité pour contrôler l’entrée dans le stade et très peu d’ambiance d’avant match. Malgré la facilité pour accéder à l’Arena Corinthians, c’est pour en repartir que l’on retrouve énormément de monde et que prendre le métro prends plus de temps.

La troisième place pour l’Argentine

De quoi a-t’on entendu parler après le match ? Du carton rouge de Messi ! Après une énième altercation avec le capitaine Chilien Medel, les 2 joueurs se sont fait sortir du terrain par l’arbitre dés la 38eme minute de jeu. La grande question est de savoir si Messi était coupable ou pas, selon moi, sur l’action, il ne l’était pas.

Malheureusement cela allait dans le sens de tout ce qui se passait depuis le début du match. Une petite finale hachée par de nombreuses altercations. Mais c’est tout même l’Argentine qui a ouvert le score à la 12ème minute de jeu par l’intermédiaire de Dybala. Aguero a aggravé le score dix minutes plus tard (22ème), avant de rentrer aux vestiaires. Au retour des vestiaires c’est Vidal sur penalty, après demande de la VAR, qui a permis aux Chiliens de recoller au score (55eme). Au final c’est la céleste qui s’est imposé 2 à 1 et qui s’est emparé de la troisième place de la Copa America 2019.

Le Brésil douze ans après

24h plus tard, le Brésil affrontait le Pérou en Finale de la Copa America 2019. Un joueur s’est particulièrement distingué : Gabriel Jesus. Passeur sur le premier but et buteur sur le second but, l’attaquant de Manchester City a réalisé une première mi-temps de grande classe. La Seleção rentrait à la mi-temps avec une avance d’un but. Paulo Guerreiro ayant réduit le score sur penalty a la 44eme. Mais en seconde mi-temps, le buteur Brésilien ce faisait exclure pour un second carton jaune. Ce qui n’a pas pour autant empêché le Brésil d’inscrire un troisième but a la dernière minute de jeu et de remporter la 36ème Copa America de son histoire.

Un titre sud américain pleinement mérité pour le Brésil qui fut pour moi la meilleure équipe sur le terrain tout au long de la compétition.

Laisser un commentaire