Hier, Ma Copa America a démarrée en récupérant mes 7 places sur un « Copa America » dressé pour l’occasion. Il y en a un dans toutes villes hôtes de la compétition. Ici, Vénézuéliens et Péruviens étaient présents pour récupérer leurs entrées car le premier match à Porto Alegre opposait leurs deux nations.

Un peu plus tard, j’ai pris place dans un bar: le Brécho do futbol dans le quartier de Cidad Baixa. J’ai pu voir, entouré de Brésilien, la victoire 3-0 du Brésil pour leur entrée dans la Copa America. J’ai rencontré des péruviens avec qui on a aussi pu se remémorer les bons moments de la Coupe du monde 2018 en Russie.

Puis, après une petite nuit de sommeil il était temps d’aller voir mon premier match de la Copa America. L’Arena do Gremio recevait le Venezuela et le Pérou dans un match qui ne sera pas le plus beau que j’ai pu voir. Les deux équipes se sont quittées sur un score nul et vierge : 0 – 0.

Je suis arrivé au stade une heure avant le début du match. Péruviens et Vénézuéliens se partageaient les rues à proximité du stade. Une superbe ambiance régnait entre les chants des supporters, et les photos de groupes prises par les policiers. Des moments de passion, de partage et de sport qu’on aime voir. Merci la Copa America.

Après avoir passé la sécurité, je suis arrivé devant un stade magnifique. Récent, l’Arena do Gremio a été construite en 2012 et ressemble étrangement au Groupama Stadium par sa forme, ses couloirs, son esplanade extérieur et sa capacité d’environ 60,000 places qui ne fut pas rempli pendant le match. Seulement 13,000 personnes étaient présentes pour la rencontre.

Dans un match fantomatique, les deux équipes n’ont pas su mettre en avant leur jeu où leurs individualités comme Paolo Guerreiro du côté du Pérou. Lui qui joue pour l’Internacional évoluait hier, dans le stade du club ennemi.

L’excitation de la Copa America est toujours présente, mais la déception de ce premier match est tout de même présente. Le Pérou que j’avais vu jouer pendant la Coupe du monde aurai pu élever son niveau de jeu, surtout après le carton rouge reçu à la 75′ côté Vénézuélien mais ils n’ont pas su mettre le coup d’accélérateur qui aurait pu les faire gagner.

De plus, côté organisationnel, l’Arena do Gremio est un stade absolument magnifique et c’était vraiment dommage de voir un stade à trois-quart vide. Chaque événement sportif comme celui-ci est compliqué à gérer : Places trop cher ? Pas assez de supporter pour voir le match ? Pourquoi ne pas vendre les places à des associations brésiliennes ?

J’ai ensuite fini cette journée dans un bar à voir la victoire de la Colombie 2 – 0 face à l’Argentine de Lionel Messi. Une surprise dans ce groupe B. Peut-être aurais-je la chance de voir l’argentine au Maracana pour le quart de final, dans le cas où ils terminent 2ème de leur groupe.

Laisser un commentaire