fbpx

Après une super expérience au PNC Park à Pittsburgh, je me suis rendu à Washington pour voir un match de MLS. Wayne Rooney et son équipe de D.C United affrontaient les New York Red Bulls. Malgré la défaite j’ai redécouvert l’ambiance du football, qui m’avait (un peu) manquée lors des derniers événements sportifs.

D.C. United et la MLS

D.C. United est considéré comme l’une des plus grandes équipe du football, aux États-Unis. Les “Rouges et Noirs” ont remporté le plus grand nombre de titres, au total, avec quatre championnats (MLS), quatre Supporters’ Shield et trois coupes des États-Unis de soccer. En plus de ses titres nationaux, D.C. United a aussi remporté la Coupe des champions de la CONCACAF et la Copa Interamericana. Cependant, son dernier titre remonte à 2013. Ce n’est pas pour autant que les supporters désertent le stade. Un stade que l’équipe de Wayne Rooney a changé il y a plus d’un an pour s’installer au Audi Field.

L’Audi Field

Construit en 2018, D.C. United joue dans ce stade depuis. Comme la plupart des stades aux États-Unis, Audi a apporté son “naming” au stade de 20,000 qui a été battit au sud de Washington. C’est au bord de la rivière Anacostia que les supporters se rendent dans leur nouveau stade. Avant 2018, les “Rouges et Noirs” avaient jouaient, au RFK Stadium. Ce stade pouvait accueillir plus de 50,000 spectateurs pour un match de soccer. Mais ce stade avait été aussi utilisé pour les matchs de Nationals en Baseball ou des Red Skins en Football Américain. Depuis la construction de l’Audi Field, le stade n’est plus utilisé par les équipes de Washington.

La décision de D.C. United de changer de stade et d’emménager dans un stade plus petit a été une excellente décision selon moi. Une décision difficile à prendre mais une prise de conscience nécessaire qui va aider le club à l’avenir. Emménager dans un stade plus petit n’est pas un aveu de faiblesse, mais une réalité qui aide l’équipe. Les gradins sont pleins, et les places sont rares. Plus il y a de demande, plus le prix des places augmente. C’est une décision intelligente et l’expérience pour les supporters est encore meilleure. L’équipe de Indy Eleven qui évolue dans un stade 70,000 places en Ligue 2 américaine devrait s’en inspirer.

Une influence sud-américaine

Il y a quelques mois, j’ai assisté à des matchs de Copa Libertadores ou pour la Copa Sudamericana dans les stades en Argentine. J’ai donc été surpris de remarquer une immense influence sud-américaine dans le stade lors du match. Les Barra Bravas, sont les ultras dans les stades sud-américains. Vous pouvez d’ailleurs lire ici mon interview avec l’un des socios de Boca Junior. Je l’ai rencontré lors de mon passage à Buenos Aires. À l’Audi field, Barra Bravas, c’est aussi le nom d’un groupe de supporters. La plupart de leurs chants sont étonnements en Espagnol. À mon avis, les Sud-américains qui sont venu à Washington ont dû envahir les travées du stade pour vivre retrouver un peu de leur passion aux États-Unis.

D.C United – NY Red Bulls

L’opposition entre D.C. United et les Red Bulls avait de quoi plaire. Les deux équipes sont au coude à coude dans le classement de la conférence Est. Malheureusement pour les locaux, l’expulsion de leur capitaine et meilleur joueur, Rooney, n’a pas facilité la tâche de D.C. United qui était déjà mené au score depuis la 6ème minute. L’expulsion d’un joueur des Red Bulls a remis les équipe au même niveau et les joueurs de D.C. en ont profités pour égaliser après un temps fort. Mais les “Rouges et Noirs” n’ont pas résisté en concédant un pénalty transformé à l’heure de jeu. Les New York Red Bulls ont pris la 4ème place de la conférence devant leur adversaire du soir. Prochaine rencontre, le 29 septembre.

Mon avis

L’ambiance à l’Audi field est réputée pour être l’une des meilleures de la MLS. C’est vrai que j’ai passé un bon moment dans le stade de D.C. United. L’ambiance d’un match de football m’avait manqué, mais en même temps, j’ai beaucoup de mal avec les insultes envers l’arbitre, les joueurs etc. C’est le côté du football qui ne me manquait pas du tout. Dans les autres sports américains, je n’ai pas vécu cela, et c’est quand même beaucoup plus agréable d’emmener ses enfants dans un match de Foot US ou de baseball où les insultes ne fusent pas à tout va.

Si vous souhaitez récupérer une place lors de votre passage à Washington, c’est ici.

Laisser un commentaire