fbpx

En allant à la Friends Arena voir l’AIK je peux cocher une nouvelle compétition à mon tableau de chasse. L’Allsvenska : Fait !

De passage à Stockholm pour un week-end en famille, je n’ai pas pu m’empêcher d’assister au dernier match de la saison entre l’AIK, champion en titre et GIF Sundsvall, avant-dernier du championnat. Une fin de saison à enjeu pour les 4 premiers du classement, dont 3 rivaux de Stockholm font partie.

Grosse rivalité pour le titre

Cette dernière journée de championnat Suédois était l’occasion d’aller voir un match à enjeu. L’AIK champion en titre était 4ème à l’entame de ce dernier match. Devant, Malmö était second ex-aequo avec Hammarby à la différence de but. Puis avec 2 points d’écart, sur les deuxièmes et 4 sur le 4ème, Djurgarden occupait la tête du championnat Suédois.

Tout restait à faire lors de cette dernière journée. Les 3 rivaux de Stockholm (AIK, Hammarby et Djurgarden), et Malmö avaient encore quelque chose à aller chercher dans cette fin de championnat. L’AIK cherchait à récupérer une place qualificative (2 ou 3ème) pour les phases qualificatives de l’Europa League 2020. Pour cela les joueurs devaient aller chercher la victoire et compter sur une défaite du deuxième ou du troisième. Malmö et Hammarby étaient eux toujours en course pour le titre. À la première place, Djurgarden n’avait besoin que d’un nul pour finir champion de l’Allsvenska 2019. Une fin de championnat comme on en a rarement vu depuis de longues années en Ligue 1.

La Friends Arena

C’est le domicile de l’Équipe nationale Suédoise et de l’AIK. Ce stade de 50,000 places est réduit lors des matchs de championnat. Le deuxième anneau reste fermé afin d’accueillir un maximum de monde en bas des tribunes et garder une ambiance agréable. Pendant 90 minutes, c’est dans ce stade que j’ai vu l’AIK lutter pour essayer de ramener les points qui lui auraient permis d’accrocher la deuxième ou la troisième place. La victoire 2-1 arrachée à la dernière minute n’a pas suffi car Hammarby et Malmö ont tous deux remporté facilement leur match (4 à 1 pour Hammarby et 5 à 0 pour Malmö).

Une ambiance enflammée

Si vous avez suivi mon aventure sur Instagram, vous avez déjà remarqué ma surprise quand je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas de sécurité pour rentrer dans le stade. Oui oui, pas de sécurité. Alors une fois à ma place, la première chose à laquelle j’ai pensé c’est aux fumigènes… Et ça n’a pas loupé ! Au début du match des fumigènes aux couleurs du club ont été sortis et tout tout au long du match ça a continué. Aucun dérapage n’a éclaté avant, pendant ou après la rencontre. C’était un peu frustrant quand on sait que dans d’autres pays d’Europe, dont la France, les fumigènes sont interdits et les supporters sont parfois un peu trop virulents.

Laisser un commentaire