Quand on voyage on sait que certains moments seront plus compliqués que d’autres. Ce jour où j’ai dû passer la frontière était l’un des moments les plus compliqués de mon voyage. Au final, tout s’est bien terminé. Pour moi du moins, car pour les Tigers de Detroit, c’était sur une défaite que la rencontre face au Royals de Kansas City s’est elle terminée.

Quand je me suis réveillé le 11 août au matin, je ne me doutais pas que la frontière américaine allait être si compliquée à passer. Arrivé aux alentours de 11h, je suis resté pendant 1h30 avec des officiers de la Police aux frontières. Ils m’ont posés des dizaines de questions pensant que mon voyage aux États-Unis avait un but professionnel. Ne croyant pas ce je que leur racontait ils sont allés sur LinkedIn et sur mon site Voyage Autour des Stades afin de vérifier mes propos. J’ai même dû leur montrer des photos de mes passages au Fenway Park & au Yankee Stadium à Boston et New York. Une sacré aventure qui a faillit se terminer par un « go back home » et une interdiction de territoire Américain pendant 10 ans. « Thanks God » tout s’est bien terminé, mais ça bouleverse quand même un peu.

Après avoir passé cet épisode avec la douane, j’ai trouvé un parking (10$) sur le site Parkwhiz, qui compare les prix, afin de laisser ma voiture le temps du match et gagner du temps car j’étais en retard pour le match. Il y a quelques jours, le responsable des relations presses m’avait offert 2 tickets pour le match contre Kansas City mais en arrivant au guichet, il n’y avait rien pour moi. J’ai essayé de l’appeler sans nouvelle de sa part. J’ai alors décidé d’acheter un ticket puis il m’a envoyé un mail juste après en me disant que les billets n’étaient pas à ce guichet mais à un autre. Les informations initiales qu’il m’avait données étaient fausses et je venais de payer 20$ alors que les billets étaient bien dispos… la mauvaise passe continuait.

Payant ou gratuit, j’avais mon ticket dans la main et je suis entré dans ce véritable cirque. Autour de leur équipe appelé les « Tigers », ils ont littéralement recréé l’atmosphère d’un cirque dans le Comerica Park. Des sculptures de tigres, un manège, et même les écritures, les couleurs etc. vous donne l’impression d’être sous un chapiteau. Malgré cette gaieté que dégage le Comerica Park, celui-ci est loin d’être rempli et l’ambiance n’est absolument pas au rendez-vous. J’ai été déçu mais je ne m’attendais pas forcément à mieux. La ville de Détroit ayant traversé ces dernières années une forte crise économique, le baseball n’a certainement pas non plus réussi à retenir ses supporters qui ont dû déserter le Comerica Park. En plus de ça, les Tigers ne sont pas réputés pour être une excellente équipe dans la MLB.

Surpassés par les joueurs de Kansas City, les Tigers qui n’étaient pas vraiment rugissants sur le terrain se sont inclinés sur le score de 10 à 2. Un match triste qui, pour couronner le tout s’est terminé sous la pluie. Beaucoup d’événements en ma défaveur mais la route est encore longue et j’ai encore de nombreux événements pour profiter de meilleures ambiances, de beaux événements et de super résultats. C’est aussi ça le sport, des stades vides, des ambiances tristes et des résultats qui ne vont pas. Il faut de tout, ce qui résume très bien cette journée-là.

Pas l’une des meilleures journées de mon voyage mais rien de grave n’est arrivé et tout se termine parfaitement. J’ai hâte de pouvoir continuer mon voyage pendant les 3 prochaines semaines et découvrir encore plus d’événements. Retrouvez mon calendrier ici.

Laisser un commentaire