fbpx

Le Racing accueillait le 14 mai 2019 le quart de finale retour de la Copa de la Superliga. Les bleu et blanc devaient impérativement s’imposer après avoir perdu 2 à 0 sur le terrain du C.A. Tigre. Une victoire minimum de 3 buts d’écart était nécessaire afin de pouvoir passer dans le dernier carré de cette première Copa de la Superliga de l’histoire.

Accéder facilement au stade

Afin de me rendre au Stade Juan Domingo Perón, je m’y suis pris bien a l’avance afin d’être sur de ne pas être en retard si jamais je venais a me tromper. Car pour se rendre au stade, il faut prendre une sorte d’intercité, en super état. Peu importe votre point de départ, il faudra toujours vous rendre à la station « Plaza Constitución » en Bus ou en métro afin de récupérer le train. Le stade se trouvant à 1 ou 2 arrêts.

Acheter un billet pour le Racing

Au pied du stade, j’ai demandé où se trouvait la billetterie afin de pouvoir récupérer une place pour le match du soir. Après me l’avoir indiqué, je me suis dirigé vers la sécurité en leur expliquant que je devais passer pour acheter une place. J’ai donc été fouillé (en y laissant mon anti-moustique) et j’ai pu allé acheter mon entrée pour le match.

Dans un Espagnol toujours aussi peu sûr j’ai essayé de me faire comprendre à travers les barreaux qui me séparaient du vendeur. Et après plus de 5 minutes de discussion amicale, j’ai finalement récupéré une carte, me diriger vers la porte, entrer et assister à ce quart de finale.

S’installer dans le stade

Installé à l’intérieur du stade, très en avance, j’ai attendu 1h que le match démarre. Ce qui m’a permis d’assister à l’entraînement des joueurs et aux installations de banderoles des supporters. J’en ai aussi profité pour prendre quelques photos.

Enfin, l’agitation a commencée avec l’entrée des joueurs sur la pelouse. En tant que bon supporter Lyonnais, j’ai été très heureux d’assister à l’arrivée de Lisandro, jouant pour son club Argentin.

Le Racing trop juste

Le match a débuté et j’ai été impressionné, dès le début du match par la qualité de jeu que j’ai vu lors de cette première mi-temps. Depuis 4 matchs en Argentine, le Racing est la première qui me donne cette bonne impression de maitrise. Depuis 4 matchs en Argentine, le Racing est la premiere equipe, qui me donne cette bonne impression de maîtrise. Des passes puissantes et précises, des contrôles orientés de qualité, de superbes frappes et une excellente intensité. Les touches et les coup francs ont aussi rapidement mit l’équipe de Tigre sous l’eau et ont permis au Racing de mener à la pause 2 – 0 grâce à des buts de Lisandro et Orban.

Cependant, en deuxième mi-temps la donne a bien changée et la sortir de Lisandro à la 55ème ni est peut être pas étrangère. Véritable chef d’orchestre de la première mi temps avec Solari, le Racing s’est éteint en deuxième mi-temps. Malheureusement les 2 buts marqués en première partie, qui les envoyaient aux prolongations, n’ont pas suffit. Face à une frappe fatidique de Perez qui recollait au score (2-1)à la dernière minute et qui voyait le Tigre filer en demi-finale.

Rendez-vous en Coupe d’Argentine

Le Champion d’Argentine couronné le 31 Avril 2019, attendra la rencontre contre le Boca Unidos pour se qualifier en de Copa Argentina. Eliminé de toutes les autres compétitions (Copa Sudamericana, Copa de la Superliga), les coéquipiers de Lisandro Lopez n’ont plus que cette coupe nationale à aller chercher pour décrocher un nouveau titre en 2019 et réaliser le doublé Championnat-Coupe Nationale.

Laisser un commentaire