fbpx

Comment en connaître un peu plus sur l’histoire du football à Buenos Aires ?

Le musée d’El Monumental vous présente toute l’histoire de River Plate. On découvre les victoires, les trophées, les joueurs, les blasons, les présidents et tout ce qui a fait de River l’emblématique club de Buenos Aires qu’il est devenu.

Le Musée

Le musée du Champion de la Copa Libertadores se trouve au sein de l’enceinte de River Plate. C’est le Stade Monumental Antonio Vespucio Liberti aussi appelé « El Monumental ». River Plate a évolué au cours de son histoire dans les quartiers de La Boca et de Palermo. Dans les années 30, il a pu construire un stade d’environ 65,000 places afin d’accueillir ses supporters dans le quartier de Nunez, le quartier Chic de Buenos Aires. Depuis l’ouverture du stade en 1938, River Plate n’a jamais changé de domicile.

En arrivant dans le musée, vous retrouvez les derniers trophées de River dont la fameuse Copa Libertadores remportée il y a quelques mois au Bernabeu. Vous remonterez un long couloir éclairant toutes les années d’activité depuis la création du club en 1901. Tous les 10 ans, sur votre droite et votre gauche, on retrouve des pièces représentants les passages historiques du club, les trophées et les compétitions remportées, les équipes types et les résultats.

Ce long couloir mène ensuite à une superbe salle des trophées. La Copa Libertadores, la Copa Sudamericana, la Superliga, et des dizaines d’autres trophées remportés par le club sont présentés. River a remporté à reprise la Copa America et reste à 2 longueurs des 6 victoires de Boca dans cette compétition. On retrouve aussi une courte vidéo de joueurs et entraîneur parlant du club. Leur passion pour le football, pour River, et un immense hommage est rendu à Gallardo, vainqueur de 7 trophées depuis son arrivée en poste en 2014, mais jamais vainqueur de la ligue Argentine.

Derrière cette super salle, un immense et magnifique mur présente l’ensemble des joueurs ayant joué pour River Plate. Chaque joueur a, à côté de son nom le nombre de trophée remporté au cours de son passage à River Plate. On peut retrouver sur ce mur de grandes personnalités du club comme Gallardo l’actuel entraineur de River Plate ou Alfredo Di Stéfano. Il y a aussi des joueurs internationalement connu comme Agüero, Mascherano, Alexis Sanchez, Falcao, Higuaín, Maxi Lopez, etc. Il y a aussi un Français : David Trezeguet qui a joué à Buenos Aires entre 2012 et 2014.

La suite du musée nous fait découvrir une formidable maquette du stade El Monumental, différents blasons, et maillots du club au cours des années, ainsi que les présidents ayant été à la tête de « Los Millonarios » (surnom de River Plate).

Découverte du Stade

Après la visite de ce superbe musée, j’étais attendu pour un tour du stade. Des gradins au terrain en passant par les vestiaires visiteurs, un guide vous emmène dans le stade et vous en explique un peu plus sur le stade (en Espagnol seulement), puis ensuite, il vous emmène dans les vestiaires visiteurs avant de rentrer sur la piste qui entoure le terrain. Vous pouvez alors vous imaginer entouré de 65,000 personnes lors d’un match pendant quelques minutes. Une formidable expérience.

Les 450$P (9€) dépensé pour la visite du musée et du stade en valent le coup pour un club remplis d’histoire et ce superbe stade. J’ai beaucoup appris sur le club, le stade, et les joueurs ayant évolué au sein de ce mythique club d’Argentine. C’est un bel investissement réalisé par le club pour mettre en avant son histoire et faire découvrir son club. J’ai aussi beaucoup apprécié d’être directement dans l’enceinte lors de quelques minutes afin de pouvoir prendre conscience de l’immensité de ce stade. Cependant, j’ai été assez déçu par le manque d’animation dans le musée afin de faire une partie plus interactive pour les spectateurs.

Recommendation : Attention à bien vérifier avant d’aller au musée qu’aucun match n’est prévu un ou deux jours après. Les joueurs sont susceptibles d’aller s’entraîner et l’accès au stade n’est pas autorisé à ce moment là. Vous ne pourrez faire seulement le musée dans ce cas.

Laisser un commentaire